Bien s’hydrater pendant la grossesse

Au moins aussi important que de bien manger !

Boire beaucoup d’eau pendant la grossesse est essentiel au bon développement du foetus mais aussi à une bonne santé. 1,5 l à 2 l par jour est conseillé pour éviter les désagréments suivants : constipation, peau sèche, crise d’hémorroïdes, fatigue, prise de poids. 


Quelle eau boire ? 


Les eaux en bouteilles contenant du  magnésium et du calcium sont indiquées pour la femme enceinte, mais les eaux de sources peuvent répondre à une hydratation quotidienne neutre. Certaines femmes boivent l’eau du robinet. Pourtant les eaux de certaines régions peuvent présenter un taux de nitrates élevé, notamment en Bretagne. Mais pas seulement. 27 % des nappes françaises affichent des niveaux entre 25 et 40 mg/l, selon le Service de l’Observation et des Statistiques du Ministère en charge de l’Ecologie. Sachez que pour une femme enceinte, la teneur en nitrates ne doit pas dépasser 50 mg/litre (la norme acceptable ayant été relevée). Ces données sont aussi mises à la disposition du grand public en consultant le Registre Français des Emissions Polluantes.


Les nappes de Beauce, du Massif Sud Armoricain affichent des teneurs en nitrates supérieures à 50 mg/l, celles du Sancerrois et Calvados sont à 40 mg/l. La situation est préoccupante dans les régions Centre, Picardie, Poitou-Charentes où les concentrations sont élevées. Des données que ne peuvent ignorer les femmes enceintes lorsqu’elles choisissent leur eau.


L’eau en bouteille a l’avantage de présenter qualité et sûreté de son origine. L’eau de source, par exemple, naturelle, d’origine souterraine, est protégée des pollutions aux nitrates en raison de la profondeur des captages et de leur grande protection (jamais supérieur à plus de 10 mg/l de nitrates).
Les eaux en bouteilles ont aussi l'avantage de pallier certaines carences, notamment en calcium ou en magnésium, minéraux essentiels pour le développement du futur bébé et le bien-être de la future maman. Le calcium joue un rôle important dans la construction du squelette et des dents du bébé mais également dans la composition du lait maternel. Si vous présentez une carence en calcium, bébé ira puiser directement dans vos réserves. Le magnésium aide à lutter contre la fatigue générale et musculaire mais aussi contre les palpitations. Certaines études disent même que le magnésium aiderait le col de l'utérus à se relaxer, ce qui permettrait de faciliter l'accouchement.


Boire de l'eau pétillante quand on est enceinte
L'eau gazeuse n'est pas déconseillée pendant la grossesse. Si vous aimez les bulles, vous pouvez continuer à vous faire plaisir. Certaines femmes apprécieront son importante teneur en fluor, véritable remède contre les problèmes de gingivite liés à la grossesse. Cependant, si vous souffrez de reflux gastro-œsophagiens, de rétention d'eau ou d'hypertension, l'eau pétillante est à consommer avec modération, car souvent plus ou moins riche en sodium. Reportez-vous dans ce cas-là à l’étiquette. Les eaux de sources gazeuses (avec adjonction de gaz carbonique) contiennent en général peu de sel. 


Pour consulter le Registre Français des Emissions Polluantes : www.irep.ecologie.gouv.fr