23-01-12

Boire avant les repas coupe la fringale

Source : Au Féminin-La Provence

L'eau en questions : Vrai/Faux. Enfin tout savoir sur la boisson vitale, l'eau, en sortant des clichés et des préjugés. Une étude menée par un comité de spécialistes et de scientifiques publiée par La Provence.
L'eau en questions : vrai/faux


Publié le lundi 23 janvier 2012 à 12H02

« Boire plus d’un litre d’eau par jour ne serait pas nocif, mais inutile pour la santé »

FAUX
L’eau, qui constitue 65 % du corps humain, est en renouvellement permanent dans l’organisme car on ne la stocke pas. Il n’y a pas de réserves. Il faut donc trouver l'équilibre entre les « sorties » (les fèces, la sudation, la respiration, les urines…) et les « entrées » qui ne peuvent provenir que de l’eau contenue dans les aliments et dans les boissons.
Les besoins de l’organisme sont estimés à 2.5 litres d’eau par jour. On peut considérer qu'1 litre provient des aliments (fruits et légumes) et 1.5 litre des boissons.
Conclusion : le 1.5 litre d’eau, apporté par les boissons, est indispensable pour assurer une bonne hydratation au quotidien.

Source : CREDOC, CCAF 2004


« L’eau contenue dans les aliments constitue un apport hydrique quotidien suffisant ».

FAUX
« Considérer que l’alimentation suffit en apport hydrique quotidien sous-entendrait que la population se nourrit de fruits et légumes à chaque repas. Or, moins de 5 % des adultes respectent la recommandation « 5 fruits & légumes par jour »*. De plus, 50 % des Américains et des Européens mangent vite, mal et trop gras… Une alimentation qui n’apporte en aucun cas la ration d’eau nécessaire à l’équilibre organique quotidien ».
Conclusion : à moins d'avoir une alimentation très équilibrée, cette dernière n'assure pas un apport journalier en eau suffisant.

* Enquête INCA 1 / AFSSA


« Boire uniquement lorsqu’on a soif est suffisant »

VRAI ET FAUX
Boire quand nous avons soif parait logique. Mais ça n'est pas aussi simple que cela. C'est faire abstraction du stress par exemple : au travail, ou dans les transports, nous ne prenons pas le temps "d'écouter notre corps" et nous sommes souvent déjà déshydraté lorsque nous pensons à boire.
Conclusion : encourager les Français à boire davantage est indispensable. L’étude du CREDOC le confirme : 70 % d’entre nous ne consomment pas suffisamment d’eau.

Source : CREDOC, CCAF 2004


« Boire sans soif ne sert ni à éliminer ni à maigrir… »

VRAI
Hélas, les eaux n’ont pas d’effet "miracle". En revanche, certaines eaux riches en minéraux ont fait l’objet d’études scientifiques** et ont des bienfaits prouvés pour contribuer au bien-être quotidien. Par exemple, les eaux riches en sulfates facilitent le transit et dans une certaine mesure, l'élimination des toxines, un pouvoir drainant appréciable en période de régime.
Conclusion : associée à une alimentation équilibrée, une eau adaptée à nos besoins en minéraux peut nous assister dans notre perte de poids.

** Etude St-Yorre et le sport - Etude Dermascan Vichy Célestins
« L'eau est un coupe-faim naturel »

VRAI
S'il est vrai que l’eau ne fait pas maigrir, l'eau reste le coupe-faim naturel n°1. D'une part, boire régulièrement évite le grignotage, et de l'autre, boire avant les repas réduit la fringale.
Conclusion : on peut continuer à boire notre 1,5 litre d'eau par jour, en faisant de temps en temps des cures d'eaux minérales selon nos besoins.