Critères de qualité des Eaux de Sources

> Critères de qualité microbiologique des Eaux de Sources : Les critères de qualité microbiologique des Eaux de Sources sont nettement plus sévères que l’eau du robinet : On y recherche d’autres germes pathogènes comme le Pseudomonas aeruginosa, le Clostridium perfrengens, le Legionella pneumophila. Ce qui n'est pas fait pour les eaux du robinet. L’analyse se fait sur un volume 2 fois 1/2 plus important que pour les eaux de distribution publique. 


> Critères de qualité physico-chimiques des Eaux de Sources : L’origine souterraine des Eaux de Sources (plusieurs centaines de mètres) ainsi qu'une protection de la ressource permettent de capter une eau respectant naturellement les critères de qualité de l’Organisation Mondiale de la Santé.


C'est pour cette raison qu'il n'est nullement nécessaire de les désinfecter ou de leur faire subir un quelconque traitement d'élimination d’autres polluants organiques et minéraux. 


Elles se distinguent par : 


- une absence de phosphates, de bore et d’ion ammonium, 


- l’absence de métaux lourds d’origine anthropique (plomb, cadmium, cuivre…),


- une très faible quantité de carbone organique total – souvent inférieure à 1 mg/l.


Ces eaux ne contiennent pas non plus de parasites ni de virus responsables des épidémies hydriques. Une très faible teneur en carbone organique total et l'absence de toute désinfection par des oxydants violents comme le chlore permettent de garantir aux Eaux de Sources l’absence de sous-produits de désinfection.


Elles sont naturellement équilibrées puisque ce sont des eaux naturellesIl en résulte que les Eaux de Sources peuvent être consommées sans modération, par toutes les catégories de population : vieillards, adultes, personnes immunodéprimées, sportifs, femmes enceintes, enfants et nourrissons.