Pour résister au stress du Bac et des exams : irriguez bien votre cerveau !

Ne pas assez boire peut entraîner une fatigue intellectuelle

Le cerveau contient plus de 95 % d’eau, ce qui signifie qu’il est très sensible à la déshydratation. Lorsque vous vous sentez fatigué, lorsque vous avez du mal à apprendre, à mémoriser, cela peut être dû au simple fait que vous ne buvez pas assez. Boire, lorsque l’on a simplement soif n’est pas suffisant. D’ailleurs, plus on aura attendu pour boire, plus le déficit en eau sera important et plus la réhydratation sera longue et difficile à obtenir. Un adulte de 75 kg sujet à une déshydratation de 2 % perd une capacité de travail de 25 %. Le cerveau et le cœur sont les organes les plus gourmands en eau, et qui en contiennent le plus. Notre cerveau est immergé dans un liquide à très forte contenance d’eau : le liquide céphalo-rachidien. Ce liquide permet d’apporter les substances nutritives et de drainer, donc d’éliminer les toxines produites par l’activité cellulaire, à savoir l’activité des neurones. Dans le cas d’insuffisance d’eau dans l’organisme, la quantité de liquide céphalo-rachidien diminue. Un double effet pervers se développe : le cerveau n’est plus correctement alimenté car l’eau n’apporte plus suffisamment d’éléments nutritifs et les toxines qui ont du mal à s’évacuer correctement produisent leurs effets nocifs sur les cellules neuronales. Le résultat est une altération plus ou moins prononcée des capacités intellectuelles, notamment au niveau de l’hippocampe région du cerveau, responsable de la mémorisation, particulièrement mise à l’épreuve lors des examens. 2 façons efficaces de boire : - Boire avant d’avoir soif, régulièrement par petites gorgées - Préférez les aliments riches en eau - Le sandwich et la tasse de café sont l’idéal pour aller vers la fatigue intellectuelle et les pertes de faculté de mémorisation (sauf s’il s’agit d’exceptions). Quelles quantités ? Le besoin quotidien de l’organisme en eau est 2,5 l en moyenne. Un litre provient de l’eau contenue dans les aliments. Il reste donc 1,5 à prendre durant la journée, ce qui correspond à 8 grands verres d’eau. Notre conseil : pour les devoirs sur table qui durent 4 heures, emportez 2 bouteilles de 0,5 l. Une que vous gardez dans votre sac en secours, surtout s’il fait très chaud. Car il y a ensuite le problème d’uriner, pas pratique pendant les examens. 0,5 cl, c’est bien, avec la transpiration, vous êtes hydraté et ne risquez pas d’être tenaillé par l’envie d’aller aux toilettes. Chez vous, en révisant, 1,5 l posé sur votre bureau que vous buvez dans la journée. Vous mesurez très vite une facilité pour apprendre, une meilleure forme, un confort visuel, pas de maux de tête.