Pourquoi un emballage plastique ?

Un choix d'abord dicté par les consommateurs

Retourner à la vente en vrac, ce pourrait être une idée. Le vin à la tirette, comme dans les années 50, l’eau qu’on irait chercher avec des bidons en métal, à la tirette également. Le poisson dans le papier journal… Oui, mais, pourquoi croyez-vous alors que l’emballage plastique ait été inventé ? 


Pour la sécurité hygiénique et le confort des consommateurs. Pour que l’on puisse transporter, conserver longtemps boissons et aliments, et surtout les protéger de toutes les bactéries dangereuses. Qui se souvient encore de la diphtérie, typhoïde, dysenterie qui sévissaient au 18e siècle ?


Aujourd’hui, on a oublié ce combat acharné contre les bactéries et leurs cohortes de maladies mortelles, vaincues, et l’on fustige l’emballage porteur de tous les maux, contre lesquelles pourtant, il est une barrière hermétique et infranchissable. L’emballage plastique n’est plus que perçu comme pollueur, fossoyeur de la mère nature par le consommateur. Et c’est pourtant ce même consommateur qui exige des dates de conservation de ces aliments et boissons toujours plus longues et qui veut pouvoir manger en toute sécurité partout ses petites barquettes réchauffées au micro-ondes, et qui ne saurait se passer de son fast-food. Il le sait, les emballages plastique ont de nombreux avantages dont il ne saurait se passer :


➢ Ils résistent aux chocs et évitent donc la perte d’aliments ;
➢ Ils garantissent la fraîcheur des aliments et évitent la contamination ;
➢ Ils sont légers, ce qui rend les produits plus faciles à transporter ;
➢ Ils sont transparents, ce qui permet de voir l’aliment ;
➢ Ils ne sont pas très chers. 


Fonctions de l’emballage : 


- Protège et conserve les aliments.
- Protège les denrées alimentaires des contraintes mécaniques, thermiques, physico-chimiques et microbiologiques, dans l’optique d’améliorer la conservation des qualités.
- L’emballage a une fonction de service au consommateur : Il doit être utile pour le consommateur, l’aider au transport des produits du magasin à son domicile et lui faciliter le rangement.
- L’emballage doit permettre l’identification du produit, son origine, sa contenance, sa composition, sa date limite de consommation, son mode d’emploi et autres conseils d’utilisation. 


Les emballages en plastique sont-ils dangereux pour la santé ? - Non. Tous les emballages plastique utilisés dans l’industrie agroalimentaire sont aptes à rentrer en contact avec les denrées alimentaires. Ils ne présentent aucun danger pour la santé des consommateurs, tant que leurs conditions d’utilisation sont respectées aussi bien par les professionnels que par les utilisateurs. Lire nos informations complémentaires. 


Le marché de l’emballage ne concerne pas que l’agroalimentaire mais la pharmacie et la cosmétique. En tête des matériaux utilisés, avant le plastique, on trouve le papier et le carton (33 %)Le PET (Polyéthylène Théréphtalate) : La bouteille plastique en PET est apparue en 1992, elle a remplacé le PVC (polyvinyle de chlorure) qui était très peu recyclable. 


Tous les matériaux utilisés pour le conditionnement de l’eau sont « traités, fabriqués et utilisés de manière à éviter que les caractéristiques chimiques, microbiologiques et organoleptiques de l’eau ne s’en trouvent altérées », ainsi que l’indique l’article R.1322-36 du Code de la Santé Publique.


D’autre part, ces matériaux sont agréés par les instances européennes. Recyclage, chiffres déchets, acteurs du tri : La bouteille en PET est recyclable à 100 %, ce qui n’était pas le cas de la bouteille en PVC. Depuis 1992, date de son lancement, les embouteilleurs ont fait diminuer son poids de 25 %. Elle pèse en moyenne 30 grammes.


La Société ECO-EMBALLAGES, à laquelle contribuent les embouteilleurs à hauteur de 13 %, finance et organise en collaboration avec les collectivités locales, la collecte et le tri des déchets des emballages ménagers destinés au recyclage. La Société VALORPLAST a été créée pour la valorisation des emballages en plastique. Cette société garantit aux collectivités locales la reprise des balles de plastique constituées par les collectivités locales grâce à la collecte de 271 centres de tri qui existent en France.


L’Union Européenne a autorisé l’utilisation du PET recyclé dans la fabrication des bouteilles plastique neuves. Beaucoup d’embouteilleurs ont commencé à l’introduire. Enfin, les bouteilles plastique ne représentent que 0,04 % de l’ensemble de la production totale des déchets en France (chiffre ADEME). PHOTO : Emballages en PET