08-09-14

Résidus de médicaments dans l'eau : nouvelle étude

Source : Sciences et Avenir Nature

Une chose est sûre : les eaux de nos lacs et rivières se chargent petit-à-petit en médicaments. Une étude du GRAIE, groupe de Recherche Rhône-Alpes sur les infrastructures et l’eau (Graie) le prouve.
Une web-série, intitulée, "Des tout-petits cachets" avec des acteurs connus traite habilement du sujet que l'opinion publique non avertie semble vouloir totalement ignorer. Pourtant  les impacts des médicaments et de leurs métabolites sur les organismes aquatiques, et sur les populations jeunes ne sont pas négligeables. Aucune stratégie visant à piéger ces molécules à la source (collecte séparée par exemple) et/ou développer des procédés épuratoires susceptibles d’arrêter les molécules potentiellement dangereuses dans les stations d’épuration et dans les usines de production d’eau potable n'a été mise en place.De même que la plupart des gens continuent à se débarrasser des médicaments inutilisés en les jetant à la poubelle, dans les toilettes ou le lavabo alors qu'Il suffit de les rapporter chez le pharmacien.
Tout cela contribue à la contamination de nos rivières, fleuves, lacs, voire de nos eaux d'alimentation en eau potable.
La contamination des eaux par les résidus de médicaments est un enjeu environnemental des dix prochaines années, un enjeu vital.