Tempête Xynthia

Roxane se mobilise

Cristaline qui possède deux centres de production dans l’Ouest a livré gratuitement aux sinistrés privés d’eau potable 110 000 bouteilles d’eau de source. 


Les tempêtes et inondations sont souvent synonymes de ruptures de canalisations, et donc de paralysie du réseau d’eau potable, voire de pollution de l’eau. Ainsi, les jours qui ont suivi la tempête Xynthia n’ont pas été seulement pour les habitants sinistrés de Charente-Maritime et de Vendée des journées sans électricité, ni chauffage, mais aussi paradoxalement, sans eau.


Quand on n’a plus de quoi se laver les mains, se préparer un thé ou un café, et même boire un verre d’eau, les bouteilles d’eau de sources dans ces situations d’urgence apparaissent comme de véritables ballons d’oxygène, kit de survie. Dans certaines îles des Dom-Tom où les tempêtes et cyclones font partie du quotidien, les habitants, dès la première alerte, ont pour habitude de stocker quelques packs d’eau, au cas où.


La société Roxane, qui a distribué à la population de l’Aiguillon, Charron, La Rochelle, l’Ile d’Aix, Saint-Georges d’Oléron, Port des Barques, l’eau de la source Eléonore (Guenrouët-44-), et celle de la source Saint-Médard (Saint-Martin-de-Gurçon-24-) a voulu gérer au plus près la situation d’urgence sanitaire dans laquelle se trouvaient ces habitants, et se tient prête à les réapprovisionner. 


Au total : 218 palettes portant quelque 165 000 litres d’eau de source Cristaline ont approvisionné les habitants sinistrés de 6 communes.