La Fédération Nationale des Eaux Conditionnées et Embouteillées (FNECE) réagit suite à la publication d’une étude américaine publiée le 14 mars 2018 sur le site Orb Média.
La FNECE souhaite rassurer les consommateurs sur la très haute qualité des eaux en bouteille produites et vendues sur le marché français.
La santé du consommateur est une priorité pour les embouteilleurs : depuis plus de vingt ans, des politiques de protection autour des sources sont développées afin de préserver la pureté et la naturalité des Eaux Minérales Naturelles.

 

Le Samusocial de Paris et la Fédération Nationale des Eaux Conditionnées et Embouteillées (FNECE) ont signé un partenariat de trois ans. L’objectif : la distribution de 100.000 bouteilles chaque année à destination des personnes sans abri et prises en charge via l’association. Cet engagement prend tout son sens à la veille des premières vagues de chaleurs estivales.

 

Les professionnels des Eaux Minérales Naturelles et des Eaux de Sources ont initié une démarche commune inédite pour établir un état des lieux complet de la qualité des eaux embouteillées en France. Pour la première fois, plus de 13.000 analyses portant sur les polluants émergents ont été réalisées sur 40 marques d’eaux embouteillées en France représentant 70 % du marché en volume (litres).