Tou unis recyclage Eco EmballagesTous unis pour le recyclage et le tri !

Éco-Emballages : Ne plus polluer grâce au tri et au recyclage

 

L’organisme Éco-Emballages est né en novembre 1992 sur le principe pollueur-payeur, engageant également la responsabilité élargie du producteur. Plus de 20 ans après, ce sont près de 50.000 entreprises qui se retrouvent partenaires d’Éco-Emballages avec un même objectif commun : réduire les emballages à la source et les recycler autant que possible.

Depuis 1992, le poids des emballages a été réduit de 35 % dans l’industrie des eaux embouteillées.

Grâce à la collecte, au tri et au recyclage :

  • 87 % du territoire couvert par la collecte sélective,

  • 40 millions de tonnes recyclées en vingt ans,

  • un taux de recyclage de 67 % en 2014,

  • 2,3 millions de tonnes de CO2 épargnées,

  • 250 millions d’Euros de recettes issues de la revente des matériaux,

  • 28.000 emplois créés, dont certains dans les filières d’insertion,

  • 3,2 millions de tonnes d’emballages ménagers recyclées, soit 67 % du gisement total des emballages ménagers dont 24 % de bouteilles plastique,

  • 17 milliards d’emballages portent désormais des consignes de tri,

  • (Source : Éco-Emballages – 20 ans de tri et de recyclage).

Les adhérents du Syndicat des Eaux de Sources participent, par l’intermédiaire d’Éco-Emballages, à la collecte sélective des bouteilles usagées en PET et à leur recyclage. Ils contribuent financièrement à un organisme agréé par les Pouvoirs Publics (Éco-Emballages) depuis 1992. Cette contribution est visible sur chaque emballage par la figuration d’un logo Point Vert.

logo-ecoemballage

 

 

Éco-Emballages et Écofolio s’unissent et créent Citeo :

Le rapprochement de ces deux acteurs majeurs de l’économie circulaire va permettre aux entreprises de réduire l’impact environnemental de leurs emballages et papiers, au meilleur coût.

Citeo permettra également d’ancrer la consommation durable, l’éco-conception et le recyclage dans les habitudes des entreprises et des Français.

Créée en octobre 2016, la Société Léko, agréée en mai 2017 par les Pouvoirs Publics et concurrente de Citeo (Éco-Emballages, Écofolio et Adelphe) n’est finalement pas parvenue à réunir les fonds nécessaires à son développement laissant ainsi le monopole à Citeo pour la collecte et la gestion des déchets d’emballages en France.