Eaux pour nourrissons et aspects nutritionnels

 

pexels-photo

Le Code de la santé permet d’apposer une mention spécifique au caractère approprié d’une Eau de Source pour l’alimentation des nourrissons dans certaines conditions.

Cette mention « Convient pour la préparation des aliments des nourrissons » avec un logo représentant un biberon est largement utilisée pour les Eaux de Sources depuis 1989 et les conditions auxquelles doivent satisfaire les Eaux de Sources figurent dans l’annexe IV de l’arrêté du 14 mars 2007.

Attention toutefois à la signification de cette mention d’étiquetage : il ne s’agit pas de nouveaux critères sanitaires mais d’un critère d’étiquetage destiné à valoriser la qualité de certaines Eaux de Sources au regard des recommandations formulées par les pédiatres pour les nourrissons de moins d’un an.

L’Eau de Source destinée à la préparation des aliments des nourrissons ne doit pas contenir plus de 10 mg/l de nitrates et plus de 10 mg/l de sodium.

Toutefois, il est bon de souligner que les Eaux de Sources sont naturellement pures et ne contiennent pas de nitrates ni de pesticides, et encore moins de sous-produits de traitements.

 

Aspects nutritionnels

Règlement (CE) no 1924/2006 du Parlement Européen et du Conseil du 20 décembre 2006 concernant les allégations nutritionnelles et de santé portant sur les denrées alimentaires :

Les eaux embouteillées sont en pratique exemptées des mentions relatives à leurs qualités nutritionnelles en raison de l’absence d’adjuvants ou d’additifs susceptibles de leur apporter des calories.

Elles renferment toutes du sodium, élément sur la liste, mais en quantité parfois infimes. Ainsi les Eaux de Sources peuvent apposer une mention « Eau pauvre en sodium » si elles contiennent moins de 20 mg/litre de sodium.

 

CARTE DES SOURCES

eaux-de-sources

ESPACE ADHÉRENT